Aller au contenu

CP20 Clé 16 : L’alpha et l’oméga de la christité

Mis à jour le 16/5/2024

Comme je l’ai dit, la christité a un aspect alpha et un aspect oméga. Afin que vous puissiez mieux comprendre, veuillez étudier d’abord cette dictée que j’ai donnée lors de la conférence de Pâques en 2008 :

________________________________________________

Le royaume de Dieu est proche, grâce à l’union du Père Divin et de la Mère Divine
Salutations, mes bien-aimés, en ce matin de Pâques, qui symbolise ma résurrection du tombeau. Mais cependant, en tant que Jésus, je ne suis pas venu sur cette Terre pour accomplir cet acte pour moi-même. Je suis venu pour vous montrer que vous avez le potentiel, en laissant mourir le moi humain mortel, de ressusciter non pas dans une nouvelle vie physique ou spirituelle dans un royaume supérieur, mais dans un nouveau sentiment d’identité avec lequel vous ne niez plus la réalité que vous êtes un cocréateur avec Dieu.

Ainsi, vous pouvez reconnaître que le royaume de Dieu est en vous, que vous êtes un avec votre Père, que votre Père a travaillé jusqu’à présent et que vous êtes prêt à travailler en étant le cocréateur pour lequel vous avez été envoyé ici. Vous pourrez alors jouer un rôle dans l’établissement du royaume de Dieu sur Terre. Mes bien-aimés, le but pour lequel je suis venu et ai accepté ma crucifixion et ma mort physique sur la croix était de montrer ce qui est spirituellement possible pour tous les êtres humains.

***

Car voyez-vous, il y a deux mille ans, il était en effet nécessaire de donner aux gens des manifestations physiques, visibles et extérieures, sinon ils n’auraient pas été capables de voir le potentiel de vaincre la mort et la conscience de mort. Mais bien sûr, en donnant ces manifestations extérieures, il était prévisible et inévitable que les gens se concentrent par la suite sur l’aspect extérieur de ces manifestations et qu’ils ne parviennent pas à voir le symbolisme caché derrière elles ainsi que les aspects universels de ma mission et de mon message. Ils peuvent penser que la résurrection ne s’applique qu’aux Juifs ou que certaines choses ne s’appliquent qu’à moi ou qu’aux chrétiens.

Mes bien-aimés, la conscience du Christ est vraiment universelle. L’idée même de la conscience christique est qu’elle unifie le matériel et le spirituel. Elle unifie ce que vous pourriez appeler le Père Divin et la Mère Divine afin qu’il n’y ait pas de séparation entre le Créateur et sa création. Car bien sûr, comme il est dit dans l’Évangile de Jean, rien de ce qui a été fait n’a été fait sans la parole, la conscience du Christ.

Et c’est précisément pourquoi le royaume de Dieu est en vous parce que Dieu – l’Être de Dieu et la Présence de Dieu – est dans tout, mes bien-aimés. Seule la conscience de séparation a pu transformer le christianisme en une religion monothéiste et produire l’image taillée d’un dieu extérieur comme un être en colère et éloigné dans le ciel, qui vous regarde d’en haut, prêt à vous juger pour toute transgression et à vous envoyer en enfer pour l’éternité.

Mes bien-aimés, il est temps que ceux qui se disent chrétiens aujourd’hui prennent conscience de la réalité de mon véritable message : je ne suis pas venu pour créer une autre religion qui nie leur potentiel christique, comme l’a fait la religion juive à l’époque (et c’est toujours le cas, d’ailleurs). Je suis venu éveiller tous les êtres humains au potentiel de trouver le royaume de Dieu en eux, de devenir cocréateurs en tant qu’extensions de l’Être de Dieu et de faire manifester sur Terre le royaume de Dieu qui donne à tous la vie abondante à la fois matérielle et spirituelle.

***

Car, voyez-vous, mes bien-aimés, dans l’esprit de Dieu, dans la vision de Dieu, il n’y a pas de différence entre le matériel et le spirituel. Il s’agit d’une illusion créée à partir de la conscience de dualité, la conscience de séparation qui a été apportée sur cette planète par les êtres déchus des sphères supérieures, mais qui a également été adoptée par les êtres humains sur cette Terre. Et voyez-vous, mes bien-aimés, seule la conscience de dualité permet à l’ego d’exister. Et la conscience de dualité donne également à l’ego le potentiel de créer l’illusion que l’ego a atteint ce dont il désire le plus, à savoir une sorte de statut supérieur par rapport aux autres humains.

C’est précisément pour cela, mes bien-aimés, que tant de gens dans tant de régions différentes du monde, et dans tant de cultures et de religions, n’abandonneront pas la conscience de dualité. Cela s’applique même à ceux qui se disent chrétiens. Ils n’abandonneront pas la conscience de dualité, car, s’ils l’abandonnaient, ils devraient réaliser et reconnaître que le salut que j’ai apporté sur cette Terre n’est pas exclusif à eux ni aux membres de leur propre Église, qu’ils ont eux-mêmes définie en pensant qu’ils peuvent ainsi exclure tous les autres du salut.

Alors mes bien-aimés, que faut-il pour surmonter cette conscience de dualité ? Eh bien, il faut reconnaître et prendre conscience que Dieu le Père n’a jamais été séparé de Dieu la Mère. Car, voyez-vous, ce qui s’est passé dans la conscience de dualité, c’est que vous avez créé ces rôles de genre et que vous avez créé ces images dualistes qui rendent presque impossible pour nous de communiquer la réalité spirituelle. Car, dès que nous disons un mot, vous, les êtres humains, vous commencez immédiatement à lui imposer vos images dualistes.

Ainsi, lorsque je dis « Dieu le Père », les gens projettent immédiatement une image basée sur les rôles de genre qui ont été définis dans la société humaine. Et quand je dis « Dieu la Mère », ils projettent une autre image basée sur leur image de la femme. Mais ces images sont toutes deux dualistes et déséquilibrées et ne peuvent donc pas vous conduire à une compréhension correcte de ce qu’il faut réellement faire pour être sauvé, comme disent les chrétiens. Il faut vraiment que vous entriez dans le royaume de Dieu qui, comme je l’ai dit, est en vous. Le royaume de Dieu n’est ni un état physique ni un état spirituel, mais un état de conscience.

Vous n’avez pas besoin de voyager physiquement quelque part pour entrer dans le royaume des cieux. Vous n’avez même pas besoin de vous débarrasser de votre corps et de vous élever vers un royaume spirituel pour entrer dans le royaume des cieux. Le message que je suis venu apporter à la Terre se trouvait dans l’affirmation que j’ai prêchée à mes débuts où je disais : « Le royaume de Dieu est proche. » Cela signifie que vous pouvez en faire l’expérience dès maintenant en entrant dans l’état de conscience qu’est le royaume de Dieu.

Et quel est cet état de conscience ? C’est l’état dans lequel vous avez surmonté l’illusion de ce monde, l’illusion créée par le prince de ce monde, l’illusion selon laquelle Dieu dans l’aspect Père, l’aspect alpha, pourrait jamais être séparé de Dieu dans l’aspect Mère, l’aspect oméga. Car, voyez-vous, mes bien-aimés, il est vrai qu’il y a deux aspects de Dieu. Il existe un Créateur unique qui est l’Infini, qui est non divisé et indivisible. Pourtant, ce Créateur infini s’est exprimé dans le monde de la forme, mais, ce faisant, il s’est exprimé en tant que forme, a incorporé son propre Être dans la forme, a tout créé à partir de son propre Être. Et par conséquent, même s’il existe encore un aspect de Dieu qui est le Créateur non divisé, Dieu s’est néanmoins divisé dans le monde de la forme avec la lumière Mater qui a pris forme.

***

Vous voyez donc que Dieu le Père n’est pas séparé ni distinct de Dieu la Mère comme vous le pensez sur Terre en fonction des rôles de genre. Dieu la Mère est une autre expression de Dieu le Père, et votre rôle en tant qu’êtres conscients de soi du royaume matériel est de vous éveiller à la réalité selon laquelle vous êtes des extensions de Dieu le Créateur. Et ainsi, vous pouvez être les portes ouvertes permettant à Dieu le Créateur de manifester son royaume sur Terre. Mais vous ne pouvez être ces portes ouvertes que lorsque vous surmontez le sentiment de séparation d’avec votre source et d’avec votre Créateur de sorte que vous puissiez finalement dire : « Moi et mon Créateur sommes un. » Et vous reconnaissez que vous n’avez jamais été séparés en réalité.

Mes bien-aimés, si Dieu est infini, cela doit signifier que le Créateur est partout, alors comment pourriez-vous un jour être séparés du Créateur, séparés de votre source ? Cela ne peut pas se produire, sauf sous la forme d’une illusion créée dans l’esprit et basée sur la séparation.

Vous voyez donc comment cela se rapporte au sujet de cette conférence, à savoir la restauration de la Mère Divine, du Divin féminin. Car, voyez-vous, mes bien-aimés, que, pour parcourir le chemin de la christité, vous devez surmonter l’illusion que la Mère Divine – que l’aspect féminin de Dieu, que le royaume de la matière – pourrait jamais être séparée du Père, le Créateur ?

Vous devenez alors la porte ouverte pour diffuser cette vérité vivifiante aux autres afin qu’eux aussi puissent être éveillés et réaliser qu’ils sont des extensions de Dieu le Père. Mais, lorsqu’ils atteignent l’union avec Dieu le Père, ils deviennent alors Dieu la Mère, ils deviennent les représentants de Dieu dans le royaume matériel. Et ainsi, vous devenez le Dieu Père-Mère incarné. Vous devenez l’union du Dieu Père-Mère ici même, dans ce royaume.

C’est le rôle de l’être christique. Ceci, mes bien-aimés, est le véritable chemin vers la christité. Il y a des niveaux sur le chemin, mais, à mesure que vous progressez vers les niveaux supérieurs du chemin de la christité, vous devez intégrer les aspects Père et Mère de votre être qui vous font réaliser que votre être inférieur – l’identité que vous avez construite pour vous exprimer dans ce monde – doit devenir un avec Dieu le Père par quoi vous devenez réellement Dieu la Mère au sens pur de Dieu la Mère.

***

Mes bien-aimés, ne vous laissez pas tromper par les apparences, ne jugez pas d’après les apparences ! Soyez capables de faire cette distinction importante ! Tout ce que vous voyez autour de vous dans le royaume matériel a été créé à partir de la lumière Mater qui a pris une forme. La lumière Mater est une expression de Dieu la Mère – dans un sens, nous pouvons dire que la lumière Mater dans sa forme pure est Dieu la Mère.

Pourtant, Dieu la Mère a juré de permettre aux êtres conscients de soi, les cocréateurs, d’expérimenter leur libre arbitre, ce qui signifie que la lumière Mater prendra toute forme qu’ils lui imposeront par le pouvoir de leur esprit. Tout ce que vous voyez sur la planète Terre est une manifestation de Dieu la Mère, mais qui n’est pas toujours sous une forme pure et conforme à la vision de Dieu le Père ou au concept immaculé de Dieu la Mère.

Vous ne pouvez donc pas regarder les imperfections de la Terre et dire que c’est Dieu la Mère. Dieu la Mère ne peut jamais être sous une forme impure, même si Dieu la Mère permet à ses énergies et à sa lumière de prendre une forme impure afin de donner aux cocréateurs de Dieu l’opportunité de récolter ce qu’ils ont semé.

Pourtant, Dieu la Mère reste à jamais pur, non souillé par aucune manifestation imparfaite dans ce monde. Dieu la Mère a toujours été pur et le restera toujours. Et lorsque vous atteignez la conscience du Christ et voyez qu’il n’y a pas de séparation entre Dieu le Père et Dieu la Mère, alors vous devenez la pureté de Dieu la Mère dans l’incarnation. Vous devenez une expression de la pureté de Dieu la Mère.

Le fait que vous soyez dans un corps masculin ou féminin n’a aucun impact sur cela. Vous continuez, lorsque vous atteignez la conscience du Christ, mes bien-aimés, à devenir Dieu la Mère en incarnation. Le Créateur ne s’exprime pas dans ce monde sous sa forme pure, infinie et non divisée, mais comme Dieu la Mère qui a créé le monde de la forme. Donc, il faut même aller au-delà des expressions de Dieu le Père et de Dieu la Mère, et peut-être trouver une expression plus universelle comme le Dieu infini et le Dieu exprimé ou le Dieu manifesté.

***

Mes bien-aimés, vous évoluez en tant qu’êtres conscients de soi vers la conscience de Dieu. Et lorsque vous obtenez cette conscience divine, vous pouvez faire l’expérience du Créateur dans sa forme pure. Mais tant que vous êtes incarnés dans le monde de la forme, vous ne faites pas l’expérience du Créateur dans sa forme pure, vous faites l’expérience du Créateur dans sa forme exprimée en tant que Dieu la Mère. Et c’est vraiment le Dieu avec lequel vous ne faites qu’un pendant que vous êtes encore en incarnation.

Maintenant, mes bien-aimés, vous savez que j’ai dit : « Moi et mon Père sommes un. » La réalité derrière cette déclaration est que, lorsque vous êtes en incarnation, vous avez une polarité féminine avec les êtres du royaume spirituel, à savoir nous qui sommes le royaume ascensionné. Ainsi, quand j’ai dit : « Moi et mon Père sommes un », j’ai reconnu mon unité avec mon enseignant et gourou, le Seigneur Maitreya, j’ai reconnu mon unité avec ma Présence JE SUIS, j’ai reconnu mon unité avec ma lignée spirituelle qui mène jusqu’au Créateur. Et ainsi, en reconnaissant cette unité, j’ai reconnu l’unité de l’Esprit et de la matière, du royaume spirituel et du royaume matériel.

Mais ce dont je parle ici, c’est d’une conscience encore plus profonde de Dieu en tant que Créateur infini et inexprimé et de Dieu en tant que Créateur exprimé, qui s’est exprimé dans le monde fini, et qui forme ainsi une polarité différente de celle qui existe entre le royaume spirituel et le royaume matériel.

Donc, vous voyez, encore une fois, il y a des couches, il y a des cercles dans les cercles, mais vous devez considérer ici que votre objectif en tant qu’êtres christiques consiste à travailler vers l’état de conscience où vous avez unifié les deux aspects de Dieu – qui ont traditionnellement été vu comme masculin et féminin, alpha et oméga, Père et Mère – et où vous ne voyez plus aucune séparation ni même aucune différence entre eux parce que vous réalisez qu’ils ne font plus qu’un dans votre être. En effet, c’est la conscience du Christ qui unifie les deux aspects de Dieu afin que vous surmontiez la séparation – qui n’est possible que dans le monde de la forme – selon laquelle toute forme pourrait être séparée de sa source.

***

Donc, mes bien-aimés, ce que je vous dis ici, c’est que le chemin du salut que je suis venu apporter sur cette planète était bien le chemin de la christité personnelle, mais vous ne pouvez pas parcourir ce chemin sans le Divin féminin.

Voyez-vous, mes bien-aimés, ce qui est arrivé au christianisme, c’est qu’au lieu de devenir la religion qu’il était censé être, il est devenu une extension de la religion juive. C’était une religion centrée sur l’aspect Père de Dieu et le déni du Divin féminin, issue de la version falsifiée de l’histoire du Jardin d’Éden, qui blâme les femmes et le Féminin pour la chute de l’homme.

Et ainsi, le christianisme est devenu une autre religion qui nie le Divin féminin. Ce n’était pas mon intention initiale, et c’est pourquoi il est vrai – comme certains commencent à s’en rendre compte – que j’avais une vision totalement différente des femmes et de leur rôle dans la spiritualité et la religion que la vision qui a été créée ultérieurement par l’Église catholique puis par les autres Églises chrétiennes. Presque toutes ces Églises blâment les femmes pour la chute, et donc élèvent l’homme et l’aspect masculin à un statut supérieur en l’utilisant comme excuse pour réprimer les femmes physiquement et spirituellement.

Ainsi, voyez-vous, mes bien-aimés, lorsque vous atteignez la christité sur Terre, vous vous élevez au-dessus des rôles liés au genre. Peu importe que vous soyez dans un corps masculin ou féminin, vous vous élevez au-delà du genre humain et vous ne vous considérez plus comme l’un ou l’autre. Car, lorsque vous obtenez cet état d’unité, cette union Père-Mère, cette union Féminin-Masculin, de l’Extérieur et de l’Intérieur, le sexe de votre corps n’a plus d’importance. Et vous réalisez qu’il n’y a jamais eu de séparation, car comment Dieu pourrait-il être séparé de Lui-même alors que Dieu est infini et qu’Il est donc partout et dans tout. Il n’est pas un être lointain dans le ciel.

Alors, voyez-vous, mes bien-aimés, c’est pourquoi j’ai dit que le royaume de Dieu est en vous. Tant que vous imaginez Dieu comme un être lointain dans le ciel, vous n’obtiendrez jamais l’union avec ce dieu. Vous n’obtiendrez cette union que lorsque vous trouverez le Dieu qui s’est exprimé en tant que vous – en tant que forme – et lorsque vous reconnaîtrez votre union avec ce Dieu. Ensuite, vous surmonterez le sentiment de séparation.

Alors le masculin et le féminin se rejoignent en parfaite union, en parfaite harmonie. Alors l’intérieur devient comme l’extérieur et l’extérieur devient comme l’intérieur comme il est écrit dans le livre de Thomas :

22. Jésus a vu des bébés allaités. Il dit à ses disciples : « Ces bébés allaités sont comme ceux qui entrent dans le royaume (du Père). »
Ils lui dirent : « Alors entrerons-nous dans le royaume (du Père) comme des bébés ? »
Jésus leur dit : « Quand vous faites des deux un seul, et que vous faites de l’intérieur comme l’extérieur, et de l’extérieur comme l’intérieur, et du supérieur comme l’inférieur, et que vous faites du mâle et de la femelle un seul, ainsi afin que le mâle ne soit pas mâle et que la femelle ne soit pas femelle, quand vous ferez un œil à la place des yeux, une main à la place des mains, un pied à la place des pieds, une image à la place des images, alors vous entrerez (dans le royaume). »

En surmontant cette séparation, vous savez qui vous êtes et pourquoi vous êtes ici. Et à ce moment-là, vous renaîtrez, mes bien-aimés, comme j’ai tenté de l’expliquer à Nicodème – qui ne pouvait pas le comprendre parce qu’il ne pouvait pas se séparer de l’esprit linéaire et analytique basé sur la dualité et la séparation.

Que lui ai-je dit, mes bien-aimés ? « Nul ne peut remonter au ciel sauf celui qui est descendu du ciel. » Seul le Soi conscient peut remonter au ciel. Et il ne peut « remonter » au ciel que lorsqu’il se rend compte qu’il n’a jamais été séparé du ciel, qu’il n’a jamais été séparé de sa source, car il est une extension de l’Être propre du Créateur.

C’est à ce moment-là que vous renaissez et réalisez qui vous avez toujours été. Mais cela ne signifie pas que vous disparaissez ensuite, cela signifie maintenant que vous pouvez prendre l’individualité que vous avez créée dans le monde de la forme, l’élever et la ressusciter afin qu’elle ne fasse qu’une avec l’individualité divine ancrée dans votre Présence JE SUIS. Mais, pour ce faire, vous devez abandonner la personnalité irréelle qui est basée sur la séparation et la dualité, sur le moi humain mortel, sur l’ego. Vous devez laisser cette identité mourir sur la croix comme le fantôme qui est en quelque sorte le sentiment que vous êtes séparés de Dieu.

Et quand vous abandonnerez enfin ce fantôme, alors le moi humain mourra. Alors vous pourrez renaître en sachant qui vous êtes, et la Mère Divine et le Père Divin entreront en union parfaite dans votre être et vous serez ici-bas comme en haut. Vous serez ici-bas tout ce que vous êtes en haut.

***

Mes bien-aimés, ce que je dis ici, c’est que le christianisme que vous avez aujourd’hui a été délibérément perverti en niant l’importance du Divin féminin, en niant l’enseignement que je viens de vous donner et que j’ai transmis sous une forme voilée il y a deux mille ans. Certains de mes disciples l’ont effectivement saisi et enseigné à d’autres, même si, encore une fois, peu de gens l’ont compris à l’époque.

Vous voyez donc la conséquence ici : le christianisme que vous avez aujourd’hui, dans sa forme dominée par les hommes, ne pourra jamais conduire les gens au salut ! Me comprenez-vous, mes bien-aimés ? Il ne pourra jamais tenir sa promesse de conduire les gens au salut. C’est impossible, c’est une fausse promesse – et toute Église chrétienne qui promet le salut à ses membres fait une fausse promesse. Le christianisme ne pourra réaliser son potentiel que lorsque le rôle du Divin féminin sera restauré dans le christianisme.

Cela ne signifie pas nécessairement que vous devez procéder à un renversement des rôles dans lequel les femmes occuperaient soudainement tous les postes autrefois occupés par les hommes. Cela signifie que vous devez créer un nouveau christianisme dans lequel une personne pourra occuper n’importe quelle position et remplir n’importe quel rôle, qu’elle soit dans un corps masculin ou féminin, comme vous pouvez le constater dans votre propre mouvement.

***

Mes bien-aimés, les Églises chrétiennes d’aujourd’hui sont tellement coincées dans cet état d’esprit dominé par les hommes que la seule façon de les transcender est que les femmes soient reconnues comme étant complètement égales aux hommes, et qu’elles soient alors autorisées à occuper n’importe quelle position dans les Églises chrétiennes. Cela pourrait potentiellement équilibrer l’élément masculin et éventuellement apporter un équilibre aux Églises. Mais la probabilité est plutôt faible que les principales Églises chrétiennes soient disposées à opérer cette transition.

Ainsi, il est beaucoup plus réaliste de s’attendre à ce que de nouvelles Églises chrétiennes et de nouveaux mouvements surgissent et que les gens quittent les anciennes Églises pour rejoindre de nouvelles Églises et de nouveaux mouvements. Cela ne signifie pas que j’envisage que la plupart des chrétiens traditionnels rejoignent un mouvement tel que celui-ci qui reconnaît la révélation directe du royaume ascensionné, car beaucoup de chrétiens ne sont pas prêts pour cela. Mais je vous dis clairement, comme le soulignent également Mère Marie et Kuan Yin, que les femmes détiennent la clé du potentiel de transformation du christianisme.

Je vous demande donc, à vous qui êtes les personnes les plus spirituellement conscientes, d’imaginer que les femmes soient reconnues dans toutes les Églises chrétiennes, qu’elles soient autorisées à transformer les Églises et qu’elles se lèvent et disent : « Nous devons nous détacher de ces Églises rigides et inflexibles et commencer à trouver une nouvelle façon d’aborder les mystères du Christ afin que nous puissions unifier le Divin féminin et le Divin masculin. »

Ainsi, mes bien-aimés, c’est la vision que je désire que vous ayez en ce dimanche de Pâques et au-delà : que la Mère Divine soit restaurée dans la religion chrétienne ! Je souhaite surtout que la valeur de la Mère Divine soit enfin reconnue et comprise, tout en reconnaissant que ce ne sont pas uniquement les femmes qui peuvent être en contact avec la Mère Divine et être ses extensions ; les hommes doivent également devenir des extensions de la Mère Divine.

C’est seulement lorsque les hommes et les femmes seront équilibrés dans le Divin féminin et le Divin masculin que vous atteindrez votre plein potentiel, à la fois individuellement et en tant que mouvement spirituel, pour élever la conscience collective. Vous pourrez ainsi devenir les dix premiers pour cent de la population qui tirent vers le haut les quatre-vingts pour cent du milieu et qui provoqueront le jugement des dix pour cent les plus bas pour que ces derniers soient retirés de cette planète et aient des opportunités ailleurs s’ils ne changent pas.

***

Ainsi, mes bien-aimés, ayez la vision que le christianisme sera ressuscité et qu’il y aura un réveil de telle sorte qu’une masse critique de personnes dans toutes les Églises chrétiennes, ou du moins dans autant d’Églises que possible, soient prêtes à abandonner le fantôme du vieux système – le christianisme déséquilibré – dominé par les hommes. Soyez prêts à laisser cette identité fantôme mourir afin que le mouvement que je suis venu lancer puisse ressusciter en un mouvement spirituel véritablement équilibré où le Père et la Mère, le Masculin et le Féminin travaillent en parfaite harmonie et union. Ainsi, les humains pourront surmonter la séparation entre la matière et l’esprit, entre le Créateur et sa création, entre le Dieu inexprimé et le Dieu exprimé dans toutes ses expressions qui sont effectivement conscientes d’elles-mêmes comme expressions du Dieu unique et indivisible.

C’est la vision que j’ai. C’est la vision de Mère Marie. Je vous demande également de garder cette vision et de veiller à ce que ce mouvement démarre, en particulier avec les femmes des Églises chrétiennes qui se réveilleront et diront : « Les anciennes méthodes ne fonctionnent plus ! Cela ne peut pas continuer. Nous devons jouer un rôle plus actif non pas en nous dressant contre les hommes, mais en les aidant à comprendre qu’eux aussi sont piégés dans leur rôle traditionnel. Et qu’eux aussi connaîtraient une plus grande liberté en s’élevant au-dessus de ce rôle, en le dépassant et en laissant mourir ce fantôme qui les tient cloués sur la croix d’une religion déséquilibrée et d’une vision du monde non moins déséquilibrée. » C’est mon appel, c’est ma vision.

Et je souhaite également exprimer ma grande gratitude à vous tous qui participez à cette conférence, que vous soyez ici physiquement, que vous soyez à l’antenne ou que vous soyez là en train de donner parallèlement des rosaires pour intensifier l’élan qui a été créé. Car je peux vous assurer que vous avez déjà provoqué une avancée majeure dans la conscience collective. Vous avez atteint l’objectif que nous avions envisagé pour cette conférence.

Je vous en félicite et j’espère que vous ressentez la gratitude que nous avons tous pour votre volonté d’être le fer de lance, pour ainsi dire, qui brise cette vieille conscience dominée par les hommes, fer de lance qui va tracer un chemin pour la résurrection du Divin féminin dans tous les domaines de la spiritualité et même de la religion. Les religions dominantes n’ont plus aucun feu spirituel ni aucun enseignement spirituel. Cette situation ne peut pas satisfaire les besoins spirituels des personnes d’aujourd’hui qui ne veulent plus se contenter de doctrines et de dogmes, mais qui veulent trouver un sens qui les conduit à une connaissance intuitive – à une expérience intuitive – que j’ai appelé l’Esprit de Vérité. Vous devez absolument spiritualiser les religions.

Ainsi, mes bien-aimés, je vous scelle dans ma flamme de Joie infinie, car, en vérité, je suis venu apporter de la joie au monde. Telle est ma volonté, mes bien-aimés. Ainsi, je vous demande de saisir ma joie et de l’apporter à tout le monde. Car si vous comprenez vraiment ce que je vous ai dit dans ce discours – que le royaume de Dieu est proche –, alors comment pourriez-vous ne pas ressentir la joie ? [Fin de l’extrait du site Internet.]

_______________________________________________

Il y a beaucoup à étudier dans ce message et je vous encourage à le relire plusieurs fois. Cependant, ce que je veux souligner ici, c’est que l’une des tâches les plus importantes de l’aspect alpha de la christité est de surmonter l’illusion selon laquelle le monde de la forme est séparé de Dieu, que Dieu ne s’y trouve pas, que Dieu est ailleurs. Il s’agit bien sûr de l’illusion que les faux enseignants de l’humanité, les êtres déchus, ne veulent pas que vous vainquiez et ne veulent surtout pas que vous criiez sur les toits. C’est précisément l’illusion que vous devez surmonter et, ensuite, vous devez aider les autres à faire de même.

C’est un fait incontestable que l’ensemble du royaume matériel est dans une spirale ascendante et qu’il s’élève vers son ascension pour devenir une partie permanente du royaume spirituel. La force motrice derrière ce processus réside dans les décisions de libre arbitre prises par des milliards de courants de vie dans les quatre niveaux du spectre de fréquences matérielles et par des courants de vie qui forment le Fleuve de Vie. Il existe de petites poches du monde matériel qui tirent dans la direction opposée ou se déplacent plus lentement que la vitesse générale de l’univers. La Terre se trouve dans une de ces poches, mais même la Terre est dans une spirale ascendante. En tant qu’être christique, vous devez saisir très clairement cette réalité et tenir fermement cette vision. Les êtres humains présents sur cette planète ne peuvent pas modifier cette réalité. Parce qu’ils sont divisés par la dualité et que leurs pouvoirs ont ainsi été réduits, ils n’ont pas le pouvoir de l’esprit pour lutter contre la force ascendante du reste de l’univers.

Il ne s’agit pas vraiment de savoir si la Terre s’élèvera à un stade supérieur ; la seule question est de savoir quand et comment cela se produira. Comme la majorité des êtres humains continuent d’apprendre uniquement à l’école des coups durs, la question est de savoir jusqu’à quel point les coups doivent devenir durs avant que les humains ne se demandent s’il existe une meilleure solution.

Comme vous le savez, j’étais le hiérarque spirituel d’un cycle appelé l’ère des Poissons, et la Terre entre maintenant dans le cycle suivant, appelé l’ère du Verseau. Le hiérarque de ce nouveau cycle est mon frère Saint-Germain, qui a une vision de la Terre s’élevant vers un âge d’or. Cependant, cette vision a été créée avant même que Saint-Germain ne devienne un maître ascensionné. Je me suis incarné au début de l’ère des Poissons précisément pour poser les fondations de l’âge d’or du Verseau. Et quelles sont ces fondations ? Il s’agit d’une masse critique de personnes qui atteignent la christité personnelle et qui l’expriment.

Comme je l’ai expliqué dans le livre Le Christ est né en vous, il y a actuellement dix mille personnes qui ont atteint la christité au niveau intérieur mais qui ne l’ont pas encore réalisé ni accepté avec leur esprit extérieur. Il y a aussi des millions d’autres qui ont atteint un haut degré de christité et qui peuvent grimper encore plus haut dans cette vie. Lorsqu’une masse critique de ces personnes décide de revendiquer et d’exprimer consciemment leur christité, elle créera une force qui tirera le reste de la population vers le haut, c’est le fondement de l’âge d’or. Car, comme nous l’avons expliqué, les conditions actuelles sur Terre sont créées par la conscience collective des humains qui projettent des images mentales dualistes et déséquilibrées sur la lumière Mère. Ainsi, la seule façon de changer les conditions actuelles est d’élever la conscience collective. Il faut que des personnes, qui n’acceptent plus les mensonges dualistes et qui voient la réalité du Christ, purifient la conscience collective des images imparfaites et la remplissent d’images plus positives.

La plupart des personnes ouvertes à cette voie se sont incarnées en ce moment particulier précisément pour être des précurseurs et faire partie d’un mouvement qui élève la conscience collective. Ainsi, en tant qu’aspect alpha de votre plan divin, vous devez cesser de « juger d’après les apparences » et plutôt juger avec le jugement juste du Christ en sachant que tout est une expression de Dieu. Par conséquent, il existe un potentiel très réel pour transformer instantanément toute apparence imparfaite en réalité parfaite de Dieu.

En fait, comme je l’ai expliqué, l’esprit universel du Christ est précisément créé pour maintenir l’unité entre le Créateur et la création. Ainsi, à mesure que vous ne faites qu’un avec cet esprit, vous devez vous aussi maintenir la vision de l’unité en ne vous permettant de ne jamais considérer les manifestations imparfaites comme réelles ou permanentes. Prenez note que je ne vous dis pas par la présente de vous mettre la tête dans le sable et d’ignorer les nombreuses imperfections actuellement présentes sur Terre. C’est précisément ce que les faux enseignants veulent que vous fassiez. C’est, encore une fois, l’image d’une personne spirituelle se retirant du monde et méditant sur Dieu dans une grotte. Comme je l’ai dit, les faux enseignants connaissent le potentiel des êtres christiques à changer l’équation sur Terre, et ils tentent désespérément d’endiguer la marée en faisant nier au plus grand nombre possible leur potentiel christique. Cela inclut d’amener ces êtres à se retirer de la société et ainsi à nier l’aspect oméga de la christité – ce qui nie également l’aspect alpha et vous piège sur le chemin de la croissance personnelle.

Quand vous comprenez vraiment que tout est Dieu manifesté dans la forme, comment pourriez-vous rester impassible ? Comment pourriez-vous ne pas être enflammé par le désir de libérer le Dieu emprisonné et de le crier sur les toits ? Comment pourriez-vous acquérir la lumière spirituelle et la mettre ensuite sous le boisseau au lieu de la laisser briller pour éclairer le chemin aux autres personnes qui vous suivent ? Voyez-vous, tous les êtres humains sont connectés par les mailles de la toile de la vie. Ceux qui font partie des dix pour cent du haut ont juré d’être les précurseurs, ce qui signifie qu’un certain nombre de personnes sont censées suivre vos traces alors que vous tracez un chemin depuis un état de conscience particulier à travers la jungle de la dualité jusqu’au sommet, celui de l’esprit du Christ. Ainsi, si vous refusez votre lumière et votre vérité, ils ne peuvent rien suivre et beaucoup d’entre eux seront coincés, car ils ne sont pas encore prêts à parcourir le chemin par eux-mêmes. Et pourquoi pensez-vous que vous êtes prêt ? C’est parce que d’autres avant vous comme moi-même, Mère Marie, Saint-Germain, le Bouddha, Kouthoumi, Maître More et bien d’autres maîtres ont accepté de s’incarner afin de tracer le chemin que vous avez suivi. Regardez cette citation :

6.19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?
6.20 Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.
(1 Corinthiens)

Ceux qui vous ont précédé ont fait l’effort de vous donner l’infusion du Saint-Esprit qui vous a élevé à votre niveau actuel. C’est à votre tour de multiplier les talents qui vous ont été donnés en aidant les autres afin que l’élan puisse se poursuivre et non pas s’arrêter. J’ai parlé d’une chaîne d’êtres au-dessus de vous, mais elle s’étend également en dessous de vous, jusqu’aux courants de vie qui n’ont pas encore atteint votre niveau de conscience, mais qui sont censés suivre vos traces et ne peuvent donc pas s’élever tant que vous ne leur tracez pas un chemin.

Ainsi, l’aspect alpha de la christité est d’avoir la vision que Dieu est derrière toutes les apparences et que l’âge d’or est déjà la seule réalité possible. L’aspect oméga est d’agir selon cette vision en allant dans la société et en permettant aux autres de voir la réalité que vous voyez. Car, si une seule personne pouvait faire manifester le royaume de Dieu sur Terre, je l’aurais sûrement fait il y a deux mille ans. Pourtant, la loi du libre arbitre exige qu’une masse critique de personnes soit éveillée et choisisse d’accepter une nouvelle vision, qui deviendra alors la prochaine réalité manifestée.

Il est donc nécessaire que de nombreux êtres christiques, de tous horizons possibles, prêchent un nouveau message, à savoir qu’il y a bien plus dans la vie que ce que la plupart des humains vivent actuellement. Par conséquent, vous voyez que l’aspect oméga de la christité peut prendre de nombreuses formes différentes, car notre intention n’est pas de prêcher une doctrine ou une philosophie spirituelle particulière. Notre intention est de remettre en question toutes les boîtes mentales en montrant aux gens qu’il y a plus dans la vie que ce qui est défini par leur boîte actuelle. Ainsi, nous avons besoin que des êtres christiques s’incarnent dans toutes sortes de situations, puis qu’ils démontrent comment briser une boîte mentale et comment apporter quelque chose de plus à la vie en le manifestant sur Terre comme une réalité indéniable. Car pour que la loi du libre arbitre s’accomplisse, les gens doivent choisir d’accepter la vision du PLUS avant qu’elle puisse se manifester. Pourtant, si tout ce qu’ils ont vu, ce sont les mensonges de la dualité, comment peuvent-ils choisir le PLUS de la réalité du Christ ? Ainsi, démontrer ce PLUS est effectivement la tâche du Christ vivant, et cela peut être fait de nombreuses manières, dont certaines ne sont même pas ce que la plupart des gens considéreront comme spirituelles. Car le Christ vivant rencontre les gens au niveau où ils se trouvent dans leur conscience, puis cherche à les élever à partir de leur niveau en le faisant étape par étape jusqu’à ce qu’ils suivent résolument le chemin ascendant et puissent commencer à avancer selon leur propre élan.

***

Vous voyez, la christité consiste à combler le fossé entre le moment présent et un avenir meilleur, entre la réalité de Dieu et la « réalité » que les gens peuvent accepter sur Terre. À quoi sert-il de donner aux gens une vision d’un salut futur – comme le font les chrétiens et d’autres religions depuis des millénaires – alors qu’il y aura toujours un écart entre la réalité actuelle des humains et le salut qu’ils envisagent ? Comprenez-vous que, si votre salut est perçu dans le futur, alors il sera toujours dans le futur, car le futur ne vient jamais. Le seul moment dont vous disposez pour prendre des décisions est le moment présent, et donc, jusqu’à ce que vous décidiez de revendiquer votre christité maintenant, il y aura toujours un écart entre vous et la christité. Et vous ne franchirez jamais cet écart tant que vous n’aurez pas décidé que cet écart n’existe plus et que vous accepterez PLUS comme une réalité manifestée – MAINTENANT !

Ainsi, l’alpha de la christité doit avoir la vision d’une réalité supérieure, et l’oméga doit agir comme si cette vision était déjà une réalité. Vous pouvez remarquer que, lorsque je guérissais les malades, ressuscitais les morts, marchais sur l’eau et transformais l’eau en vin, je ne faisais pas de prière. Je voyais au-delà des conditions imparfaites actuelles et j’acceptais le PLUS de la réalité de Dieu comme la seule réalité possible à se manifester dans la situation. Et c’est dans cette acceptation complète et non divisée de la réalité de Dieu comme la seule réalité que j’ai eu la maîtrise de l’esprit sur la matière.

Dans le langage plus scientifique d’aujourd’hui, nous pourrions dire que j’ai accepté que la matière soit une création de l’esprit, et donc que tout ce qui prend aujourd’hui une certaine apparence imparfaite a été créé par l’esprit. Ce qui signifie qu’il peut être modifié par l’esprit – instantanément – lorsque cet esprit n’est plus divisé par une illusion dualiste. L’illusion dualiste, bien sûr, est ce qui crée une division par laquelle il semble que la matière peut exister indépendamment de l’Esprit et que l’Esprit n’a donc pas le pouvoir de changer la matière.

Cela signifie-t-il que je veux que mes disciples changent la matière pour fournir aux gens des phénomènes visibles ou des miracles ? Eh bien, oui et non. Voyez-vous, de nombreux chercheurs spirituels rêvent de créer des phénomènes pour convertir les gens à leur chemin spirituel ou à leur gourou particulier, mais c’est complètement irréaliste. De nombreux chercheurs spirituels ont eu des rêves égocentriques de réaliser de tels exploits afin de s’élever – souvent déguisés en désirs « altruistes » de convertir des millions de personnes. C’est quelque chose dont vous devez être conscient.

La tentation pour un maître spirituel d’utiliser un phénomène visible a toujours été là, comme le diable l’a montré lorsqu’il m’a tenté après mon séjour dans le désert. J’ai aussi dit :

12.38 Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent : Maître, nous voudrions te voir faire un miracle.
12.39 Il leur répondit : Une génération méchante et adultère demande un miracle; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas.
(Matthieu)

Ceux qui veulent voir un signe ne le verront pas et ceux qui veulent montrer un signe ne pourront pas le montrer. Pourquoi ? Parce que, comme je viens de le dire, vous devez accepter la vision comme réalité avant qu’elle puisse devenir réalité – car c’est ainsi que vous cocréez !

Comme je l’ai dit aussi, je ne peux rien faire de moi-même. C’est bien le Père intérieur qui change l’eau en vin avec la puissance de Dieu, mais il ne le fait qu’en cas de besoin, et non lorsque cela est déterminé par l’esprit extérieur de personnes encore piégées par la dualité. Donc, ce que je veux que mes disciples fassent, c’est qu’ils soient ouverts à la puissance de Dieu qui agit à travers eux, puis qu’ils soient complètement détachés de ce que cette puissance fait ou ne fait pas.

Cependant, vous devez également être conscient que l’ère du Verseau est l’ère de la communauté dans laquelle les démonstrations individuelles de pouvoirs spéciaux ne sont pas ce que nous recherchons – seuls les faux enseignants encourageront cela. Ce que nous souhaitons voir se produire, c’est que les gens se rassemblent et réalisent que, lorsqu’ils unissent collectivement leur esprit, ils peuvent en effet cocréer une réalité nouvelle et supérieure sur cette planète, et cela dans tous les domaines, depuis les affaires individuelles, comme la guérison des maladies, jusqu’aux questions collectives qui affectent la planète entière.

Pourtant, la mission globale des êtres christiques de cet ère est de réaliser que vous vous êtes portés volontaires pour vous incarner dans de nombreuses situations différentes, et souvent très difficiles, afin de démontrer votre potentiel à surmonter toutes les limitations et circonstances. Pour ce faire, vous acquérez la vision alpha selon laquelle Dieu est derrière toutes les apparences, puis appliquez la vision oméga selon laquelle vous pouvez surmonter toutes les limitations auxquelles vous êtes confronté puis manifester une forme de vie plus abondante, c’est-à-dire, avant tout, une forme de vie spirituelle plus abondante.

***

Permettez-moi de le dire autrement. L’aspect alpha de la christité est que vous avez la vision que tout est Dieu et est créé à partir de l’Être et de la lumière de Dieu. L’aspect oméga consiste à surmonter le désir même qui vous a amené à ce stade de votre chemin personnel, à savoir le désir de quelque chose au-delà du monde matériel. Prenez conscience que ce qui vous a motivé, ce sont d’abord votre conscience intérieure qu’il y a plus dans la vie que ce que le monde matériel a à offrir, et ensuite votre désir à trouver ce plus !

Ce que je vous dis ici, c’est que le chemin de la christité comporte différentes phases, et ce qui vous a aidé à accomplir une phase ne vous aidera pas à avancer vers la phase suivante. Ainsi, la première phase du chemin est celle où vous devez vous détacher de l’attraction actuelle vers le bas de la conscience de masse. Vous devez oser aller à l’encontre de la norme et poursuivre votre croissance spirituelle plutôt que le confort et les expériences matérielles, ce qui nécessite de vous démarquer des autres.

Pourtant, pour atteindre le prochain niveau de la christité, vous devez absolument abandonner le désir du royaume de Dieu au-delà du monde matériel. Au lieu de cela, vous devez voir Dieu derrière les apparences du monde matériel. Vous devez voir que le royaume de Dieu n’est pas seulement en vous mais qu’il est en tout ! Vous devez maintenant trouver Dieu dans le monde matériel et vous épanouir en étant dans le monde matériel avec toutes les expériences qu’il vous offre. Vous devez considérer toute expérience comme une opportunité de vous transcender et ainsi de démontrer la réalité selon laquelle il y a plus dans la vie que dans n’importe quelle apparence présente dans ce monde. Vous devez démontrer que, quelles que soient les manifestations imparfaites qui apparaissent actuellement dans ce monde, elles ne sont finalement pas réelles et qu’il est possible de les transcender. Ainsi, transcendez toutes les expériences et circonstances que vous avez rencontrées et que vous rencontrez. Voyez la danse cosmique de Dieu derrière toutes les apparences – ne jugez pas d’après les apparences –, mais voyez le royaume de Dieu comme la seule réalité indépendamment des apparences matérielles.

Voyez que tout ce qui ne manifeste pas la perfection du Christ est une apparence – temporaire et finalement irréelle. Et puis voyez au-delà et affirmez que seule la perfection du Christ est réelle !

***

Dans ce cours, j’ai dit auparavant que mon intention n’était pas de vous donner un secret ultime ou une formule magique qui vous transformera instantanément en un être christique ou qui vous donnera des pouvoirs surnaturels. Évidemment, j’ai dit cela afin de briser votre boîte mentale créée par l’ego et qui consiste à désirer des pouvoirs spéciaux pour élever le moi séparé. Alors permettez-moi maintenant de vous donner la formule secrète pour manifester la christité, le secret ultime qui a été négligé par la grande majorité des personnes religieuses et des chercheurs spirituels de cette planète. C’est un secret si mystérieux qu’il fera de vous un être unique doté de pouvoirs spéciaux, si vous le comprenez vraiment et l’appliquez.

La formule est simple. Le secret pour faire un avec moi est de me voir en chaque personne et en chaque chose, puis de chercher à élever les autres afin qu’ils puissent eux aussi voir le Christ, d’abord en eux-mêmes, puis dans les uns et les autres.

Comprenez-vous ce que je veux dire ? Depuis près de deux mille ans, le christianisme officiel m’a présenté comme un être lointain dans le ciel. Pourtant, je suis en réalité le serviteur de tous et donc vous ne pourrez faire un avec moi que si, vous aussi, vous servez le Tout. Vous ne pouvez pas faire un avec le Christ en restant séparé de la vie, mais uniquement en servant toute vie.

Prenez note de l’un des passages les plus importants du Nouveau Testament, un passage que les faux enseignants du christianisme n’avaient pas les moyens de supprimer ni de déformer parce qu’ils ne parvenaient pas à en saisir la signification :

25.31 Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire.
25.32 Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ;
25.33 et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.
25.34 Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.
25.35 Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ;
25.36 j’étais nu, et vous m’avez vêtu ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi.
25.37 Les justes lui répondront : Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ?
25.38 Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli ; ou nu, et t’avons-nous vêtu ?
25.39 Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ?
25.40 Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.
25.41 Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.
25.42 Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ;
25.43 j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas vêtu; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.
25.44 Ils répondront aussi : Seigneur, quand t’avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas assisté ?
25.45 Et il leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites.
25.46 Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.
(Matthieu)

Voyez-vous maintenant le sens profond de ces versets ? De nombreux chrétiens les ont interprétés comme signifiant que seuls les chrétiens seront sauvés, mais quelle est la signification profonde du mot « chrétien » dans ce contexte ? Il ne s’agit pas d’une personne membre d’une Église extérieure. C’est une personne qui voit le Christ dans chaque situation et dans chaque personne, cherchant toujours à tout élever à la perfection de la réalité du Christ. Maintenant, je suis bien conscient que beaucoup, chrétiens et non-chrétiens, diront qu’ils ont effectivement fait toutes ces choses extérieures et qu’ils doivent donc sûrement avoir mérité l’entrée dans le royaume. Pourtant, je vous ai maintenant expliqué que, si vous faites ces choses extérieures dans le désir d’élever le moi séparé – peu importe avec quelle habileté vous les déguisez (car rien n’est caché au Christ) –, alors vous n’avez pas fait ce que j’ai demandé, vous êtes toujours à ma gauche.

Je ne vous demande pas de servir toute votre vie pour obtenir une récompense. Je vous demande de servir toute la vie parce que vous en êtes venu à vous considérer comme ne faisant qu’un avec votre source, vous en êtes venu à considérer toutes les autres personnes et toutes les apparences matérielles comme provenant de cette même source. Et ainsi, vous avez naturellement ressenti le désir d’élever les autres également vers la connaissance de leur unité avec leur source, afin qu’ils puissent manifester la vision de cette source, à savoir le royaume de Dieu sur Terre. Comme je l’ai dit :

22.34 Les pharisiens, ayant appris qu’il avait réduit au silence les sadducéens, se rassemblèrent,
22.35 et l’un d’eux, docteur de la loi, lui fit cette question, pour l’éprouver :
22.36 Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ?
22.37 Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.
22.38 C’est le premier et le plus grand commandement.
22.39 Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
22.40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.
(Matthieu)

Voyez-vous, le plus grand secret est voilé dans le commandement « aime ton prochain comme toi-même » ? Vous aimez votre prochain comme vous-même parce que vous avez compris que votre prochain est vous-même, qu’il fait partie de votre plus grand Soi, qui est le Corps de Dieu sur Terre.

Voyez-vous maintenant que vous ne pouvez pas atteindre l’unité avec moi en demeurant dans une grotte ? Vous devrez peut-être vous retirer du monde pour vous élever au-dessus de la conscience de masse. Pourtant, c’est une erreur de penser que, si seulement vous restez assez longtemps dans une grotte, vous finirez par trouver le Christ et que je vous apparaîtrai un jour dans des nuées de gloire. Une fois que vous aurez dépassé l’attraction descendante de la conscience de masse, vous ne réaliserez plus de progrès en vous retirant du monde. Vous ne trouverez le Christ qu’en retournant dans le monde et en recherchant l’unité avec moi en me voyant dans les autres, puis en cherchant à les élever pour qu’ils voient le Christ en eux-mêmes et dans les autres. Vous ne pouvez trouver l’unité avec moi qu’en servant les autres, car je ne suis pas sur le chemin de la croissance personnelle, je suis sur le chemin de la christité – qui est le chemin de l’élévation de toute vie. Ainsi, je ne vous apparaîtrai que lorsque vous servirez toute votre vie et que vous réaliserez soudain que c’est moi qui vous regarde à travers les yeux d’une personne que vous avez servie inconditionnellement.

***

Le besoin d’aller dans le monde et de servir les autres peut même être considéré comme l’outil le plus puissant pour démasquer et déjouer votre ego personnel. Comme j’ai tenté de l’expliquer, l’ego est subtil et à mesure que vous grandissez sur le chemin, il adoptera différents déguisements afin de rester caché. L’ego et les faux enseignants utiliseront n’importe quoi pour vous amener à vous arrêter à un certain niveau du chemin et ainsi vous empêcher d’atteindre la pleine christité.

Comme je l’ai dit, pour parcourir le chemin, vous devez vous retirer du monde et aller au-delà de la conscience de masse. Pourtant, j’ai expliqué tout au long de ce cours que l’ego peut utiliser cela pour se déguiser. Ainsi, de nombreuses personnes spirituelles se sont créées une vision du monde intérieur et une situation extérieure dans lesquelles elles se sentent très à l’aise et ont l’impression d’avoir la vie, le chemin et même le monde sous une certaine forme de contrôle.

Ainsi, ces personnes sont assez à l’aise dans cette « grotte » mentale, et leur ego est également très à l’aise parce qu’il sait qu’il peut rester caché. Le signe que vous vous trouvez dans une telle grotte est très clair. Si vous êtes réticent à la quitter pour servir les autres, alors vous avez clairement créé une boîte mentale et vous pouvez être sûr que votre ego l’utilisera pour vous retenir.

Ainsi, ce que je dis ici, c’est que, si vous voulez vraiment accélérer votre progrès vers la christité, vous devez comprendre ce mécanisme et ensuite agir activement pour chasser votre ego de sa cachette, afin que le Soi conscient puisse le voir et, ensuite, s’en séparer davantage. Et la meilleure façon – en fait, la seule – d’y parvenir est de s’engager dans une certaine forme de service aux autres. Et puis surveillez tout ce qui, dans votre psychisme, vous empêche de servir les autres de manière inconditionnelle et avec une paix intérieure totale et un non-attachement. Toute condition qui vous enlève votre paix intérieure cache l’ego. Ainsi, lorsque vous reconnaissez cela, vous pouvez regarder derrière les réactions intérieures qui perturbent votre paix et démasquer votre ego.

Pourquoi est-ce important ? Parce que votre ego a certains aspects universels qui sont les mêmes que pour toutes les autres personnes. Ce sont les aspects de l’ego que j’ai exposés dans ce livre. Évidemment, je ne peux pas écrire ce livre spécifiquement pour vous. Ce qui signifie que, pour que vous puissiez tirer pleinement parti de ce cours, vous devez utiliser les enseignements universels du livre pour acquérir un aperçu spécifique de votre ego personnel. Vous obtiendrez cela en me le demandant ainsi qu’à votre Soi christique, mais votre esprit conscient ne peut recevoir ces idées que si vous êtes ouvert à voir ce que vous n’avez pas vu jusqu’à présent.

Ainsi, vous devez reconnaître que votre ego personnel possède tous les aspects universels que j’ai exposés dans ce cours, mais qu’il les a appliqués de manière individuelle à votre situation dans cette vie et dans vos vies passées. Ainsi, il a réussi à utiliser votre situation spécifique pour se camoufler de manière à ce qu’il soit plus difficile pour vous de le voir, parce que vous avez pris certaines choses pour acquises et ne voyez pas la nécessité de les remettre en question. Vous regardez l’ego depuis l’intérieur de la boîte mentale qu’il a créée, et vous ne pouvez donc plus voir la boîte.

C’est donc à vous d’aller au-delà de ce cap et de demander la direction intérieure pour démasquer votre ego personnel et les déguisements que vous n’avez pas encore vus. Ce n’est qu’en faisant cela activement que vous ferez un maximum de progrès, et, pour dévoiler votre ego, vous devez servir les autres. Il n’y a pas d’autre moyen, car, jusqu’à ce que vous commenciez à servir les autres, votre ego restera dans sa zone de confort dans laquelle vous ne pourrez pas le voir. C’est une autre formule secrète que la plupart des chercheurs spirituels n’ont pas comprise.

***

Nous avons maintenant atteint le point final où vous devez être en mesure de voir ce que ce cours peut et ne peut pas faire pour vous. Évidemment, il s’agit d’un cours général destiné à atteindre tout chercheur spirituel sincère. Mais cette démarche n’est pas conçue comme une fin en soi. Ce n’est qu’un moyen pour parvenir à une fin, à savoir établir un contact direct et personnel avec votre Soi christique et avec moi – ou un autre maître ascensionné qui est proche de votre cœur – et poursuivre ensuite le processus consistant à obtenir des instructions personnelles directement de notre part à l’intérieur de vous-même. Le but de ce cours est de vous amener au point où vous avez cette direction intérieure et où vous n’avez donc plus besoin du cours.

Il y a maintenant deux possibilités. La première est que vous sentez que vous n’avez pas une telle connexion et la deuxième est que vous sentez que c’est le cas :

  • Si vous ne sentez pas cette connexion ou si vous n’avez pas le sentiment que le cours soit probant, étudiez-le de nouveau. Ou utilisez le livre de Mère Marie pour mieux comprendre et guérir votre psychologie. Ou utilisez le livre de Maitreya pour accroître votre compréhension globale du fonctionnement de l’univers. Revenez ensuite à ce cours et continuez à travailler sur celui-ci jusqu’à ce que vous commenciez à ressentir une connexion intérieure. Comme je l’ai dit, si vous suivez ce cours, cela prouve que vous êtes conscient de soi. Si vous êtes conscient de soi, cela prouve que vous avez un Soi conscient qui est issu du propre Être du Créateur. Et ce Soi conscient sera capable de se connecter à sa source dès que votre esprit extérieur cessera de bloquer cette connexion. Il s’agit donc véritablement de supprimer les blocages dans votre psychisme jusqu’à ce que la lumière puisse briller. Comme j’ai dit :

7.7 Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira.
7.8 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.
(Matthieu)

  • Si vous sentez cette connexion, faites ce que je vous ai dit. Sortez de votre grotte et trouvez un moyen de servir les autres. Continuez ensuite à affiner votre capacité à recevoir une direction intérieure en réalisant et en n’oubliant jamais que votre ego tentera d’interférer et de colorer votre direction ou votre interprétation de celle-ci. Il s’agit donc d’un processus continu d’affinement de votre connexion en aiguisant votre capacité à discerner entre ce qui vient du royaume ascensionné et ce qui vient ou est coloré par les esprits inférieurs. C’est toujours une forme d’orgueil spirituel lorsque vous pensez que vous avez dépassé le besoin d’introspection personnelle menant à la transcendance de soi.

De nombreux chercheurs spirituels sont conscients qu’ils sont nés à cette époque dans un but précis, qu’ils ont un plan divin pour cette vie et qu’ils essaient avec impatience de découvrir de quoi il s’agit. Pourtant, certains ont l’illusion que, s’ils restent assez longtemps dans une grotte, alors leur plan divin se révélera un jour dans toute sa splendeur. Encore une fois, c’est un piège de l’ego et des faux enseignants.

Comment connaître réellement votre plan divin ? En multipliant les talents qui vous ont été donnés et en servant les autres avec la capacité et la vision que vous avez actuellement. Alors, PENDANT QUE VOUS SERVEZ – et seulement pendant que vous servez –, vous recevrez des informations supplémentaires. Ce n’est que lorsque vous commencerez à bouger que nous orienterons votre parcours. Quel est l’intérêt de donner des directives à celui qui reste immobile et refuse de bouger ? Alors si vous ne savez pas comment arriver à destination, il n’y a qu’un seul moyen de le savoir : COMMENCEZ À MARCHER !

***

Comment commencer à marcher ? Regardez simplement le monde et considérez qu’il existe des besoins d’amélioration infinis, un nombre infini de causes pour lesquelles travailler, une variété infinie de services à rendre. Choisissez ensuite une cause qui vous tient à cœur et poursuivez-la jusqu’à ce que vous obteniez d’autres visions et directions.

Considérez que l’objectif général est de sensibiliser les gens à tous les aspects de la vie, mais aussi au but général de la vie. Et il n’y a jamais eu de meilleures opportunités pour sensibiliser les gens qu’en utilisant Internet pour contacter des personnes que vous ne pourriez jamais contacter en les rencontrant physiquement.

À ce stade, il y a deux possibilités :

  • Soit vous êtes enthousiaste à servir la vie ;
  • Soit vous n’avez pas envie de servir la vie.

Si vous n’avez pas envie, sachez qu’il ne peut y avoir qu’une seule raison : vous êtes toujours coincé par l’égocentrisme de votre ego. Si vous n’êtes pas disposé à aller au-delà de cela, il n’y a rien que moi, Jésus, ou tout autre véritable enseignant spirituel, puisse faire pour vous. Les faux enseignants vous feront vous sentir bien dans votre situation actuelle, mais je ne le ferai évidemment pas. Ma seule suggestion à ce stade est que vous repreniez le cours et recherchiez sérieusement le mécanisme psychologique qui vous met dans cette impasse, dans cet état de paralysie spirituelle. Si vous regardez honnêtement, vous remarquerez que j’ai incorporé de nombreuses clés subtiles que vous avez manifestement manquées la première fois que vous avez suivi le cours. Je vous recommande également de consulter un thérapeute professionnel qui pourra vous aider à voir ce qui vous bloque.

Si vous êtes effectivement enthousiaste, alors reconnaissez qu’il n’y a pas de règles sur la façon d’exprimer votre christité. En effet, il y a deux manières de nier votre christité : l’une est de nier que vous pouvez être le Christ et l’autre est de penser que, pour être le Christ, vous devez vous comporter d’une certaine manière. Comme j’ai essayé de l’expliquer, le Christ vient défier toutes vos boîtes mentales, en conséquence, si vous pensez que l’expression de votre christité doit s’adapter à une boîte mentale quelconque sur Terre, alors vous ne pourrez pas exprimer votre christité. Et cela peut être une autre raison pour laquelle les gens se sentent coincés et ne semblent pas pouvoir exprimer la christité qu’ils ont réellement atteinte – ce qui les plonge dans la nuit obscure de l’âme. Considérez donc le fait qu’être le Christ, c’est être créatif d’une manière ultime qui dépasse toutes les opinions préconçues.

Vous êtes ici précisément pour aider les gens à dépasser leur boîte mentale, et comment pouvez-vous y parvenir si vous pensez devoir vous conformer à des boîtes créées par l’homme, y compris la vôtre ? Il y a sûrement un équilibre à trouver, et le Christ n’est jamais provocateur pour le simple plaisir de l’être. Le Christ sait que les gens devront peut-être vous accepter comme l’un des leurs avant que vous ne puissiez les aider, ce qui signifie que vous devez vous conformer dans une certaine mesure à leur boîte mentale. Pourtant, vous ne devez jamais permettre à une boîte mentale de vous définir ni de vous empêcher de faire ce qui est nécessaire pour aider les gens à sortir des sentiers battus. Vous n’êtes pas là pour être populaire, vous êtes là pour changer le monde en changeant la façon dont les gens le voient. Changer le monde est une entreprise créative, et la créativité ne peut pas être prédite. Alors permettez-vous d’être créatif et permettez à l’Esprit de Dieu d’exprimer sa créativité à travers vous sans chercher à Le forcer à entrer dans une boîte mentale.

C’est l’une des grandes erreurs de l’ego et des faux enseignants de penser que le Christ doit se comporter d’une certaine manière, qu’il doit suivre les règles et s’adapter à leur boîte mentale. Et si le Christ ne rentre pas dans leur boîte, ils ont une parfaite justification pour le rejeter, comme les scribes et les pharisiens m’ont rejeté. Pourtant, apprenez de moi et réalisez que même si les gens vous rejettent, ils ont toujours le choix, et donner ce choix aux gens est votre véritable travail. Rappelez-vous toujours que, si vous vous conformez aux boîtes des gens, comment la vie pourra-t-elle changer ? Vous vous engagerez simplement dans la forme courante de la folie qui, comme le disait Einstein, vient du fait de faire la même chose et d’en attendre des résultats différents.

Il y a une autre boîte mentale qui vous fait croire qu’une fois que vous avez fait quelque chose dans une situation donnée, vous devriez toujours faire la même chose dans des situations similaires. Cependant, rappelez-vous que le but est de sortir les gens des boîtes mentales dans lesquelles ils se trouvent, donc, dans certains cas, cela peut nécessiter un type d’action et, dans d’autres cas, cela peut nécessiter un type d’action apparemment opposé. La constance n’est bonne que lorsqu’elle consiste à suivre l’inspiration de l’Esprit. Une fois que vous permettez au besoin de constance de couper l’inspiration d’en haut, votre constance est devenue une prison. Soyez donc cohérent en recherchant d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et laissez toutes les autres choses découler de cette unité.

Reconnaissez que la créativité ne vient pas de nulle part. La créativité est une perle de grand prix, mais Dieu ne jettera pas ses perles devant les pourceaux. Ainsi, la seule façon d’être un instrument de la créativité de Dieu est de transformer votre esprit en un calice capable de recevoir l’impulsion créatrice, mais qui possède également la plénitude psychologique et les connaissances pratiques nécessaires pour l’utiliser au service des autres. Regardez comment certaines personnes ont un esprit ouvert à toutes sortes d’idées créatives, mais n’ont pas la plénitude psychologique ni les connaissances pratiques nécessaires pour les transformer en quelque chose qui aide réellement l’humanité. Regardez comment d’autres personnes se soucient de proposer de nouvelles idées mais uniquement pour s’enrichir.

Considérez que de nombreuses personnes spirituelles ont établi une connexion avec leur soi supérieur, mais elles n’ont pas les connaissances pratiques nécessaires pour utiliser les impulsions créatrices qu’elles reçoivent. Recherchez donc l’équilibre entre la plénitude psychologique et les connaissances pratiques. Renseignez-vous sur tous les aspects pratiques de la vie qui vous intéressent. Vous avez besoin d’une bonne connaissance des sujets spirituels et de la psychologie humaine. Mais, à côté de cela, il devrait y avoir un domaine de la société dans lequel vous êtes un expert et dans lequel vous en savez bien plus que la moyenne. Ce n’est que lorsque vous aurez à la fois la plénitude et la connaissance pratique que votre esprit sera véritablement un calice pour que Dieu y déverse son Esprit créateur. Comme le dit la Bible :

3.10 Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison. Mettez-moi de la sorte à l’épreuve, dit l’Éternel des armées. Et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance. (Malachie)

***

Comme je l’ai dit, trouvez la cause pour laquelle votre cœur est enthousiaste, puis poursuivez-la selon votre direction intérieure. N’ayez pas peur de suivre votre vision personnelle, mais si vous désirez une certaine direction, voici une liste de causes qui s’inscrivent certainement dans le cadre de la mission globale du royaume ascensionné mais qui vous offrent également une marge infinie pour la créativité personnelle :

  • Éveiller les gens au fait qu’il y a plus dans la vie que ce qu’ils croient. L’élargissement de la compréhension du côté spirituel de la vie est une cause qui va au-delà de la science et de la religion ;
  • Changer le ton et le but du débat religieux, comme le décrit Maitreya dans son livre. Amener les gens à comprendre l’influence de l’ego humain sur la religion et sur tous les autres aspects de la société en les aidant à comprendre la différence entre la pensée dualiste et la pensée non dualiste, comme l’explique en termes neutres le livre The Art of Non-war ;
  • Aider les gens à guérir leur psychologie et à manifester une vie abondante pour devenir autonomes, comme le décrit Mère Marie dans son livre ;
  • Éveiller les gens à la compréhension du véritable objectif de ma mission et de mes enseignements intérieurs, tels que décrits dans ce livre et dans mes autres livres ;
  • Aider à restaurer le Divin féminin pour rétablir l’équilibre dans la religion ;
  • Aider à l’unification de la science et de la religion comme deux moyens complémentaires permettant à l’humanité de répondre à sa quête de réponses aux questions de la vie ;
  • Aider à manifester l’âge d’or de Saint-Germain, qui comprend l’émergence de nouvelles idées dans tous les domaines de la société ainsi que de nouvelles inventions et technologies.

Si aucune de ces causes ne parle pas à votre cœur, alors trouvez-en une autre qui lui parle, et poursuivez-la avec le désir de devenir une porte ouverte permettant à l’Esprit de s’exprimer à travers vous pour que la vie devienne PLUS sur cette planète. Et à mesure que vous multipliez vos talents, permettez-vous de recevoir la récompense sous la forme d’une augmentation de puissance créatrice qui vous permet de rendre encore plus de services. La récompense du service est davantage de service, un processus de croissance qui ne s’arrête jamais mais qui devient la source d’une joie perpétuelle. Je suis cette flamme de joie et je suis venu donner ma joie au monde. Attrapez-la en la donnant aux autres !

***

La christité est un choix, mais il n’y a pas un seul choix. La christité est une suite de nombreux choix faits constamment pendant que vous êtes en incarnation, et au-delà. La christité consiste à choisir l’unité de la VIE plutôt que la séparation de la mort – et à choisir la vie dans chaque situation que vous rencontrez, quelles que soient les apparences extérieures qui vous obligent à accepter la mort comme une réalité.

Arrêtez de chercher l’unité avec le Christ comme un être qui est au-dessus de vous dans un royaume spirituel éloigné. Voyez-moi dans les autres et cherchez ensuite l’unité avec moi en recherchant l’unité avec les autres, formant ainsi la communauté du Christ, la communauté du Saint-Esprit sur Terre.

L’ère du Verseau est une ère de communauté et d’union avec Dieu d’en haut – Dieu le Père – et Dieu d’en bas – Dieu la Mère. Lorsque Père et Mère ne font qu’un, nous savons que la victoire est remportée.

La christité ne concerne pas le ciel. La christité consiste à améliorer les conditions sur Terre en amenant le royaume Mère à l’unité avec le Père, en faisant de la matière un reflet de l’Esprit, afin que Dieu puisse à nouveau être l’Un, l’Esprit non divisé même lorsqu’il s’exprime dans la forme. Le Christ est un être qui sait qu’il est Dieu même s’il s’exprime dans la forme.

Trouvez-moi en me permettant de m’exprimer à travers vous au service de tous. Car je suis effectivement le serviteur de tous, c’est pourquoi j’ai mérité le titre et occupe la fonction de Seigneur de tous en tant que Christ planétaire.

Ce livre est mon Esprit, mon Être, qui est brisé pour vous. Prenez, mangez et servez toute vie en souvenir de moi.

Exercice pour la clé 16
Comme exercice pour cette clé, je veux que vous fassiez une vigile de 33 jours avec l’Invocation de l’Éternel Présent. Après l’invocation, utilisez l’exercice d’harmonisation donné dans la clé 15 et demandez-moi de vous aider à découvrir votre cause personnelle et tous les éléments de votre plan divin que vous êtes prêt à recevoir à ce stade. Mais rappelez-vous que je ne pourrai vous donner une réponse qu’en fonction de la multiplication de vos talents, c’est-à-dire de la manière dont vous utilisez ce que vous avez actuellement au service de la vie.